Ponce Pilate fait de la politique

Ponce Pilate fait de la politique

Un magistrat romain dans l'imbroglio judéen

En Judée, la tâche du préfet romain est compliquée par le facteur religieux. Ponce Pilate va rester dix ans en poste, le temps de se faire de nombreux ennemis.


En 26 de notre ère, sous le principat de Tibère, un nouveau préfet de Judée débarque dans le port de Césarée. Depuis vingt ans les Romains administrent directement la Judée. C’est l’époque où Tibère, retiré dans l’île de Capri, abandonne l’administration courante de l’Empire à Séjan, son homme de confiance. D’où l’hypothèse répandue d’un Pilate « créa- ture de Séjan » et dont la carrière fut affectée par les aléas de celle de son protecteur.

Pilate remplace Valerius Gratus qui est resté onze ans en poste. Un record à une époque où l’empereur révoque les magis- trats à sa guise. Mais Pilate fera aussi bien puisqu’il occupe la fonction pendant dix ans. (…)