Michel Onfray est-il fâché avec l’histoire ?

Michel Onfray est-il fâché avec l’histoire ?

5 historiens répondent à Décadence

Bien en place dans les librairies, le dernier livre de Michel Onfray propose une contre-histoire de l’Occident chrétien. Ce réquisitoire militant repose sur des méthodes peu rigoureuses. Tribunes libres.


-Bernard Pouderon, professeur de littérature grecque à l’université de Tours : « Il existe des preuves de l’existence de Jésus »

-Marie-Françoise Baslez, professeur émérite d’histoire des religions de l’Antiquité à l’université de Paris-Sorbonne : « Paul n’a rien d’un idéologue »

-Ludovic Viallet, maître de conférence en histoire médiévale à l’université Clermont-Auvergne : « C’est un mauvais livre et un livre malhonnête »

-Christian Sorrel, professeur d’histoire contemporaine à l’université Lyon 2 : « Il veut neutraliser Vatican II qui perturbe son schéma préétabli »

-Édouard Husson, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Picardie : « Onfray tombe dans le panneau de la propagande hitlérienne »