Dubrovnik fête Saint-Blaise

Dubrovnik fête Saint-Blaise

Une grande fête populaire et colorée

Chaque année, les 2 et 3 février, sur les bords de l'Adriatique, Dubrovnik revêt ses habits de fête. La ville célèbre sa liberté arrachée aux Vénitiens, grâce à saint Blaise.


Extrait : Dubrovnik a longtemps été la capitale d’une cité-État, la République de Raguse. Convoitée par ses voisins, la ville a dû également faire face aux catastrophes naturelles. Le 6 avril 1667, un violent tremblement de terre la dévastait. Le sinistre détruisit la cathédrale. L’église Saint-Blaise, érigée en 1348 et très endommagée, fut restaurée afin de la remplacer temporairement. À son tour, elle disparut dans la nuit du 24 au 25 mai 1706, à la suite d’un incendie. Seule une statue du saint, en argent et plaquée or, du XVe siècle, sortit intacte des décombres. Reconnaissants envers leur saint patron d’avoir empêché la propagation du feu à l’ensemble de la ville, les habitants instaurèrent une fête commémorative, le 25 mai, qui perdura jusqu’à la fin de la République. […]