HISTOIRE | ARCHÉOLOGIE | CULTURE | PATRIMOINE
Albi, la cité des seigneurs-évêques

Albi, la cité des seigneurs-évêques

Escapade dans une place-forte du Languedoc

La ville rouge conserve un complexe épiscopal cohérent avec la cathédrale Sainte-Cécile et le palais de la Berbie. Visite au fil de l’histoire, en compagnie des trois figures mitrées qui ont conféré aux lieux leur originalité.


Elle se dresse comme une sentinelle au-dessus de la ville. Son donjon-clocher surgit de la brique, faisant corps avec les maisons bâties de la même terre cuite. Les contreforts répondent aux remparts qui courent le long du Tarn comme aux tours du Palais de la Berbie, composant un complexe épiscopal gigantesque aux allures de château fort. La lumière du Midi accroche le relief arrondi des cylindres verticaux qui rythment d’ombres des façades planes et dépouillées. Elle révèle des nuances bistre, roses, orangées. La simplicité du matériau se combine aux volumes géométriques. Fierté, sobriété, solidité… La cathédrale d’Albi a de la personnalité. Ici, les murs bruissent encore du souvenir des maîtres de jadis. Ils portent la mémoire des seigneurs-évêques qui ont régné entre 1229 et 1789 : « Nous leur sommes redevables » (…).

 

Retrouvez l’intégralité de cet article dans Codex #07.