HISTOIRE | ARCHÉOLOGIE | CULTURE | PATRIMOINE
La révolution gothique

La révolution gothique

7 clefs pour comprendre une architecture géniale

Non, l’architecture gothique ne se résume pas à la croisée d’ogives. C’est un espace décloisonné qui met des technologies de pointe au service d’une spiritualité incarnée.


Vers 1135, le laboratoire francilien donne naissance à ce nouvel art de bâtir dans le contexte enthousiaste d’une Europe en effervescence architecturale. La révolution gothique commence sur les chantiers de l’abbaye de Saint-Denis et de la cathédrale de Sens. Elle se propage de façon fulgurante. Pourquoi un tel succès ? Les maîtres d’œuvre sont parvenus à traduire dans la matière le caractère surnaturel d’une église. Adieu les masses compactes. La structure se réduit à ses lignes de force, fluides et dynamiques, pour créer une ossature légère. Le vide l’emporte sur le plein. Il laisse une place à la présence divine. L’air et la lumière dialoguent avec la pierre et le verre. Les couleurs transfigurent les corps opaques. Le fidèle est saisi dans une expérience immédiate. Aucune rupture ne vient briser cet ensemble organique. Tout s’offre au regard dans une ampleur insoupçonnée qui conduit vers les hauteurs. La Jérusalem céleste semble descendue sur terre. L’architecture gothique inspire des créations multiples jusqu’au début du XVIesiècle. Nous avons choisi de nous concentrer sur les XIIeet XIIIesiècles, le moment où tout bascule, dans un équilibre subtil entre rupture et continuité.