HISTOIRE | ARCHÉOLOGIE | CULTURE | PATRIMOINE
La Bretagne sacrée des peintres de Pont-Aven
dessin de sortie de messe vers 1895

La Bretagne sacrée des peintres de Pont-Aven

Avec Gauguin, Sérusier, Maurice Denis...

Entre terre et mer, Pont-Aven vient d’inaugurer son nouveau musée de peinture. Une colonie d’artistes s’est en effet implantée dans cette région pittoresque avec des figures majeures comme Gauguin, Bernard ou Sérusier. Tous étaient fascinés par la ferveur des Bretons.


EXTRAIT : Il faut imaginer un train qui part de Paris en crachant sa vapeur avec quelques artistes à son bord. La locomotive gagne Lorient au bout de 22 heures. Les voyageurs ne descendent pas encore. Ils attendent la gare de Quimperlé inaugurée en 1863. Depuis l’ouverture de la ligne, la Bretagne sort enfin de son isolement pour s’intégrer au réseau ferroviaire français. C’est une destination à la mode dont les journaux vantent volontiers les mérites. Ici, le dépaysement est garanti : « Le paysage ondulé dans lequel, enfants de la grande ville, nous nous trouvons après une nuit blanche subitement transplantés, était si jubilant de bonheur en même temps que si serein, si silencieux, si plein de Dieu, qu’on eût dit une religieuse en robe de mariée s’avançant vers l’autel pour se fiancer au Christ. » Le peintre hollandais Jan Verkade semble décrire une expérience mystique quand il raconte son arrivée à Quimperlé en 1891 […]