HISTOIRE | ARCHÉOLOGIE | CULTURE | PATRIMOINE
Elche : une Assomption espagnole

Elche : une Assomption espagnole

Polyphonie et effets spéciaux pour ce drame médiéval

Dans la ville d'Elche, au sud d'Alicante, un mystère marial se joue, tous les 14 et 15 août, de manière ininterrompue depuis le milieu du XVe siècle. Ce drame musical sacré mobilise des acteurs et des machineries extraordinaires.


Une légende associe l’apparition de cette représentation estivale à la conquête de la ville d’Elche, alors aux mains des musulmans, par les troupes de Jaume Ierd’Aragon, en 1265. Une autre tradition lui donne une origine miraculeuse : le 29 décembre 1370, la statue de la Vierge d’Elche, personnage central de la pièce de théâtre, aurait été trouvée par un garde-côte, dans une arche flottant sur le rivage, accompagnée d’un livret contenant les textes et la musique de l’œuvre. En réalité, le mystère d’Elche remonte très probablement au milieu du XVesiècle. À cette époque, de nombreuses dramaturgies espagnoles mettent en scène l’assomption de la Vierge alors que la recherche théologique est en pleine réflexion sur la doctrine mariale. L’émergence de ce sujet promeut et enracine la croyance en l’assomption de la Vierge Marie chez les fidèles, cinq cents ans avant la proclamation du dogme par l’Église (1950) (…). Par Marie-Alix Espindola