HISTOIRE | ARCHÉOLOGIE | CULTURE | PATRIMOINE
Excursion dans la Vallée de la Qadisha

Excursion dans la Vallée de la Qadisha

Grottes et monastères du Liban chrétien

À flanc de falaise, touristes et pèlerins se pressent dans les monastères de la Qadisha. La montagne libanaise conserve la mémoire des chrétiens venus se réfugier ici au temps des persécutions. Certaines cavités pouvaient abriter des villages entiers. Quelques ermites y vivent encore en solitaire.


La Forêt des cèdres de Dieu (Horsh Arz er-Rab)et la Vallée sainte (Wadi Qadisha)… À elles seules, ces appellations suggèrent l’importance des deux sites blottis dans le nord du Liban, et qui tiennent une place singulière dans le cœur des Libanais. En 1998, quand elle les inscrit au patrimoine de l’humanité, l’Unesco apprécie : « Cette vallée constitue un témoignage unique du centre vital de l’érémitisme maronite. Ses grottes naturelles creusées dans les collines quasi inaccessibles et décorées de fresques témoignent d’une architecture conçue spécifiquement pour les besoins spirituels et vitaux des anachorètes. Il existe également de nombreuses terrasses réalisées pour la culture des céréales par les moines, ermites et les paysans qui vivaient dans la région dont plusieurs sont toujours cultivés. » (…) Par Nathalie Duplan et Valérie Raulin

Retrouvez l’intégralité de cet article dans Codex 11.